À la conquête du Mexique : entrevue avec Jeremie Lavoie, chef de la direction financière d’Aval Engineering

À la conquête du Mexique : entrevue avec Jeremie Lavoie, chef de la direction financière d’Aval Engineering

Jeremie Lavoie est le chef de la direction financière d’Aval Engineering, une entreprise d’ingénierie, d’approvisionnement et de gestion de la construction de Calgary.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette réussite à l’exportation.

1. Quelle a été votre première vente à l’exportation?

C’était au Mexique, où nous avons maintenant une filiale.

2. Comment cette première possibilité d’exportation s’est-elle présentée?

Notre partenaire mexicain actuel nous a été présenté quand nous avons été invités à travailler avec lui. Nous avons créé un projet à responsabilité partagée.

3. Que connaissez-vous aujourd’hui de l’exportation que vous auriez aimé savoir à vos débuts?

Nous avons très bien réussi au Mexique, mais son système fiscal est un casse‑tête. Le transfert de garanties du Canada vers d’autres pays n’est pas aussi facile qu’on le croirait. Les banques étrangères travaillent différemment, même si elles utilisent des systèmes internationaux. Connaître EDC plus tôt nous aurait aussi facilité la tâche.

4. Comment le commerce a-t-il évolué depuis que vous vous êtes lancé en affaires?

Durant ces quelques années, le dollar canadien a baissé, et on l’a ressenti. Je dirais aussi que la question des risques est devenue très délicate. Il s’agit plus de les éviter que de les gérer.

5. Quelle est la chose la plus importante que doivent savoir les nouvelles PME au sujet du commerce d’exportation?

Il faut savoir comment accéder aux services d’EDC. Nous avons mis du temps à comprendre, d’autant plus que nous avons fait appel à elle en plein contrat. Il importe de régler tout ça avant d’amorcer le projet. Lors d’appels d’offres, les chiffres changent jusqu’à la dernière minute. Les pourparlers s’enchaînent rapidement et il faut présenter ses garanties immédiatement. Nous savons maintenant comment tout mettre en place en amont. Par ailleurs, qui dit différentes cultures dit différentes pratiques commerciales. Au Mexique, nous avons découvert qu’il fallait payer deux fois plus vite, mais qu’on recevait deux fois moins vite!

Catégories Infrastructure et construction

Comments are closed.

Affichages connexes