Offerte par NXT Energy Solutions

NXT Energy Solutions décroche le gros lot en Bolivie

Dans le domaine de la prospection pétrolière et gazière, repérer les endroits où effectuer des levés peut s’avérer très long et coûteux. L’entreprise NXT Energy Solutions (NXT), de Calgary, a mis au point une technologie pour optimiser le processus.

En gros, NXT fait de la prospection aérienne de gisements de pétrole et de gaz naturel. La réalité est toutefois plus complexe. La technologie unique de NXT, basée sur la physique quantique, détecte les variations subtiles du champ gravitationnel, indices de la présence de réserves potentielles de pétrole et de gaz naturel. Comme il suffit de survoler la zone à l’étude, le procédé peut être utilisé pour tous les terrains, de la jungle au désert. Les préoccupations environnementales associées au forage deviennent ainsi caduques, la seule empreinte carbone résultant de la consommation du carburant de l’avion.

Grâce à son procédé original, NXT aide les entreprises à cibler les endroits où faire de la prospection sismique. Il faut savoir que ces levés peuvent coûter 70 000 dollars et plus par kilomètre; les clients de NXT économisent donc énormément. « Avant tout, nous aidons les entreprises à déterminer les endroits où investir », affirme Greg Leavens, directeur financier de NXT.

« De plus, nous pouvons fournir des tonnes de renseignements deux mois après avoir obtenu des données par nos levés; avec la prospection sismique, on peut attendre plusieurs mois ou même un an seulement pour obtenir les permis », ajoute-t-il.

L’entreprise a récemment décroché un contrat de prospection avec Yacimientos Petroliferos Fiscales Bolivianos (YPFB), la pétrolière nationale de Bolivie. D’une valeur de 13,4 millions de dollars américains, l’entente est l’une des plus importantes jamais obtenues par une société canadienne dans ce pays, une étoile montante de l’industrie pétrolière.

« Nous avons entamé les discussions avec YPFB il y a un peu plus d’un an, relate M. Leavens. Ils ont aimé le travail que nous avions fait avec PEMEX, la pétrolière nationale du Mexique. L’exploration pétrolière et gazière en Bolivie en est à ses débuts, et notre technologie offre une solution attrayante en ce qu’elle peut aider à repérer les zones de prospection prometteuses. »

NXT a effectué ses opérations de « détection de champs de contraintes » (stress field detection) entre juin et août et s’affaire maintenant à analyser les données recueillies.

NXT pare aux risques

Mener des activités dans un nouveau pays comporte une part de risque; M. Leavens et son entreprise se sont donc tournés vers Exportation et développement Canada (EDC). « On peut toujours se buter à des problèmes fiscaux liés à l’importation. Nous n’avions jamais fait affaire en Bolivie, et nous ne pouvions nous exposer à des difficultés financières », confie M. Leavens.

L’entreprise s’était déjà procuré l’Assurance comptes clients d’EDC. Cependant, le contrat en Bolivie présentait des exigences importantes. Comme c’est souvent le cas dans un projet de cette ampleur, YPFB voulait obtenir une garantie. NXT a donc dû fournir un cautionnement de plus de 4 millions de dollars, une somme considérable pour une entreprise de cette taille, auquel s’ajoutait le risque que l’acheteur fasse appel du cautionnement durant le contrat. EDC est donc entrée en scène.

La Société a consenti une Garantie pour cautionnement bancaire à NXT, libérant ainsi les fonds nécessaires au projet, ainsi qu’une Assurance pour cautionnement bancaire pour protéger l’entreprise d’un appel injustifié.

« Jusqu’à ce qu’EDC intervienne pour protéger le cautionnement, nous devions mobiliser une bonne part de notre fonds de roulement auprès de la banque, relate M. Leavens. EDC nous a permis de dégager une marge de manœuvre, qui autrement aurait été minime. »

« NXT propose une technologie très intéressante pour des terrains difficiles partout dans le monde. C’est ce qui explique l’immense intérêt qu’elle suscite », affirme Domenico Pecora, directeur principal de comptes, Petites entreprises à EDC pour l’Alberta.

« L’étude du dossier de NXT nous a fait découvrir une brillante entreprise de pointe, possédant une solide expertise technique. EDC était donc heureuse de l’aider à libérer le fonds de roulement nécessaire pour saisir cette occasion en Bolivie. »

NXT a mené des projets dans plusieurs pays, dont les États-Unis, le Mexique, la Colombie, l’Argentine, le Guatemala, le Pakistan et la Syrie. Elle cultive actuellement des débouchés sur des marchés frontaliers en Amérique centrale, en Amérique latine, en Afrique et en Asie.

Catégories Pétrole et gaz

Comments are closed.

Affichages connexes