Le 13e plan quinquennal : plan de transformation économique et sociale de la Chine

Le 13e plan quinquennal : plan de transformation économique et sociale de la Chine

La Chine est sur le point de dévoiler son 13e plan quinquennal, projet économique et social qui guidera l’économie chinoise ainsi que des dizaines de milliards de dollars de nouveaux investissements. Il s’agira du premier plan quinquennal de l’ère de Xi Jinping. Selon Han Jun, l’un des grands stratèges économiques de la Chine, le plan oriente le modèle de développement du pays sur les industries novatrices, le secteur des services, le développement durable et la demande intérieure.

« La Chine deviendra la destination la plus attrayante pour les investissements à l’international », de confier M. Jun à l’occasion d’une rencontre récente à Ottawa. L’énoncé repose sur plusieurs facteurs. Premièrement, Beijing a promis de réduire considérablement les restrictions en matière d’investissement direct à l’étranger au cours de la période allant de 2016 à 2020. Deuxièmement, la classe moyenne chinoise est volumineuse. En effet, selon la Banque mondiale, elle regrouperait 100 millions de personnes et ne cesserait de croître. À titre de comparaison, la classe moyenne des États-Unis rassemble tout au plus 92 millions de personnes. L’urbanisation soutenue de la Chine et l’expansion maintenue des économies des secteurs de l’innovation, des services et de la consommation constituent d’autres facteurs non négligeables.

Conséquences pour les entreprises canadiennes

Les entreprises canadiennes qui font affaires en Chine ou qui songent s’y lancer doivent examiner le plan pour déterminer où les nouveaux investissements chinois se trouveront, sur les plans régional et sectoriel. Ce type d’information pourrait donner aux entreprises une longueur d’avance sur la concurrence et leur permettra de mettre au point des outils de marketing stratégiques qui intègrent les mots à la mode chinois. Leurs produits ou services seront ainsi plus acceptables pour les clients ou consommateurs chinois et démontreront que ces firmes prennent leur marché au sérieux.

La réforme économique en Chine : défis à surmonter

Lorsqu’il est question de développement économique de la Chine, la plupart des cibles faciles ont déjà été atteintes et nous entamons maintenant une période de réforme économique et financière bien plus difficile pour que le pays maintienne un taux de croissance de son PIB de 6,5 %. M. Han et ses collègues devront s’attaquer à l’assouplissement des restrictions imposées quant à la circulation des capitaux en Chine, à la surcapacité de l’industrie lourde, à l’augmentation rapide de la lourde charge de la dette, à la réforme des sociétés d’État et à la transition vers une économie de consommation et de services.

Nous pouvons nous consoler en sachant que par le passé Beijing a affiché un excellent bilan, ayant su venir à bout d’énormes difficultés économiques. Une certitude, les enjeux sont considérables pour la Chine et le reste du monde, le pays demeurera un acteur de premier plan et le spectacle sera captivant!

Categories Asie-Pacifique

Comments are closed.

Related Posts