Présence d’EDC à un événement spécial, WEFTEC14

Présence d’EDC à un événement spécial, WEFTEC14

Récemment rentrée de WEFTEC14, l’Exposition et Conférence technique 2014 de la WERF (Fondation pour la recherche environnementale sur l’eau), Lynn Côté raconte à Exportateurs avertis l’animation qui règne dans l’industrie de l’eau et des eaux usées.

Je viens de rentrer de La Nouvelle-Orléans, où j’ai assisté à WEFTEC14, le plus grand salon sur l’eau et les eaux usées en Amérique du Nord. Il attire plus de 25 000 personnes de l’industrie, qui y discutent des défis futurs et des occasions d’affaires qu’offre le secteur. Les compagnies canadiennes y étaient très présentes cette année : environ 125, dont 71 qui ont exposé leurs produits.

Thème récurrent lors des discussions dans les panels et les séminaires : le besoin croissant d’investissement en infrastructures de l’eau et des eaux usées, et la rareté croissante de l’eau. D’après des rapports publiés en juin, dans sept états américains, les ressources en eau sont en train de s’épuiser. Aux États-Unis, les infrastructures du secteur ont vieilli et nécessitent des rénovations, mais il est encore difficile de trouver du financement pour ces investissements. Cependant, le Canada peut profiter de nombreuses occasions qu’offrent d’autres pays. La rareté de l’eau est une préoccupation croissante à l’échelle mondiale, particulièrement dans les pays en développement où les populations rurales ont un accès limité à l’eau potable.

Que peuvent en tirer les compagnies canadiennes? Nous jouissons de certaines capacités novatrices en technologie de l’eau, et la conférence en a présenté quelques beaux exemples : Pure Technologies, qui a développé une technologie d’inspection des tuyaux permettant aux services publics de voir les faiblesses de canalisations avant qu’elles ne défaillent; Ostara Nutrient Recovery Technologies, qui a exposé une technologie de traitement des eaux usées qui permet d’obtenir aussi un sous-produit, un engrais de grande qualité, et Anaergia, qui a mis au point un processus créant de l’énergie à partir des eaux usées.

Une caractéristique très importante de l’événement est l’occasion pour les compagnies d’être jumelées à des partenaires potentiels, désireux d’acquérir de nouvelles technologies. Cette année, 27 compagnies canadiennes ont participé à de telles séances de jumelage. EDC peut aider à faciliter des rencontres de ce genre et offre des conseils aux compagnies nouvelles dans le secteur qui cherchent à accroître leur présence ou veulent simplement savoir ce qu’offre le marché.

Grâce à des salons comme WEFTEC, les entreprises peuvent faire connaître leurs capacités, en apprendre plus sur les tendances de l’industrie, et de réseauter avec des partenaires potentiels. Pour en savoir plus sur les prochains événements de l’industrie, cliquez ici.

Catégories Ecotechnologies, Perspectives sectorielles

Comments are closed.