11 mai 2015 : J’ai besoin de renseignements sur l’exportation de bois d’œuvre aux États-Unis. Même s’il n’y a pour l’instant aucun droit de douane sur le bois d’œuvre destiné aux États-Unis, j’aimerais connaître la procédure.

Q. J’ai besoin de renseignements sur l’exportation de bois d’œuvre aux États-Unis. Même s’il n’y a pour l’instant aucun droit de douane sur le bois d’œuvre destiné aux États-Unis, j’aimerais connaître la procédure.

R. D’après Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, l’Accord sur le bois d’œuvre résineux conclu entre les États-Unis et le Canada a été prolongé jusqu’en octobre 2015.

Accord sur le bois d’œuvre résineux entre les États-Unis et le Canada :

« Le plus récent accord conclu, l’Accord de 2006 sur le bois d’œuvre résineux entre le Canada et les États-Unis, a entraîné le remboursement aux entreprises canadiennes de plus de 5 milliards de dollars en droits qui avaient été déposés et a instauré un accès stable et prévisible au marché américain. Cette stabilité et cette prévisibilité ont été précieuses pour les exportateurs canadiens et les communautés dépendantes du secteur forestier au cours de la récente période de difficultés sans précédent qu’a vécu l’industrie forestière canadienne. Avec le solide appui de l’industrie et des provinces, le Canada s’est entendu avec les États-Unis en janvier 2012 pour prolonger l’Accord, dont la durée initiale était de sept années, jusqu’en octobre 2015. Le Canada a convenu de tenir des consultations avec les États-Unis avant cette nouvelle date d’expiration, en vue de déterminer s’il convient de prolonger à nouveau l’Accord. »

Service des délégués commerciaux du Canada

Les entreprises qui se lancent sur un marché (en exportant ou en investissant) peuvent obtenir de l’aide auprès du Service des délégués commerciaux du Canada. Son site mobile fournit des renseignements sur les pays, des évaluations sur le potentiel des marchés, des noms de personnes-ressources locales et une liste des événements organisés sur place, ainsi que le nom du délégué commercial chargé du secteur recherché, sur le marché envisagé et au Canada. Par exemple, voici les noms qu’il donne pour les délégués commerciaux chargés des secteurs de la foresterie et des produits du bois sur les divers marchés :

Canada – Région de l’Ontario

États-Unis

Catégories Question de la Semaine

Comments are closed.

Affichages connexes