L’entreprise Solutions Abilis de Montréal : « Attaquer les marchés internationaux demande de la préparation, mais nous avons le talent et les capacités pour créer des leaders mondiaux »

L’entreprise Solutions Abilis de Montréal : « Attaquer les marchés internationaux demande de la préparation, mais nous avons le talent et les capacités pour créer des leaders mondiaux »

Si l’entreprise montréalaise Solutions Abilis se spécialise aujourd’hui dans les logiciels destinés aux prisons, elle a d’abord forgé sa réputation en offrant des services de redressement de projets informatiques en difficulté. À l’époque, sa clientèle se composait d’institutions financières et d’entreprises de télécommunications basées principalement en Europe qui, cherchant à mettre en place des projets informatiques majeurs, se butaient fréquemment à des problématiques de dépassement de coûts ou de délais.

Pour se démarquer de ses concurrents, Solutions Abilis a d’adopté une approche différente. Plutôt que d’offrir des services de consultation à l’heure, où le consultant a une obligation de moyen, mais pas nécessairement de résultat, l’entreprise a choisi de se commettre en offrant des garanties de livraison et de budget. « Notre approche est orientée vers les résultats. Nous croyons qu’elle correspond mieux aux intérêts des clients », explique Éric Le Goff, président de Solutions Abilis.

C’est en 2013 que l’entreprise a décidé de se concentrer sur le secteur correctionnel. Après avoir racheté la propriété intellectuelle d’un logiciel développé en 2007 pour l’État de Virginie aux États-Unis, Solutions Abilis a entamé les démarches pour le commercialiser auprès d’autres clients. En approchant différent pays, elle a pu constater que sa solution était bien adaptée aux besoins de plusieurs juridictions.

Le système de gestion intégré qu’elle a développé permet à un État de prendre un prisonnier en charge, du prononcé de la peine jusqu’à sa libération. Ainsi, l’État peut assurer un suivi de la classification du prisonnier, de son milieu de vie, de son travail ou des programmes auxquels il participe, en plus d’indiquer les soins dont il a besoin et son admissibilité à une probation.

« Le logiciel est utilisé par des clients tels que les États de Virginie, du Tennessee, du Maine et du New Hampshire aux États-Unis, en plus du gouvernement fédéral d’Australie. Il comptabilise les données de près de 220 000 prisonniers », souligne M. Le Goff.

Puisque les clients potentiels de l’entreprise forment une communauté restreinte, soit environ 250 clients à travers le monde, l’entreprise privilégie une commercialisation directe de son produit phare. « Nous fournissons une réelle expertise à nos clients. Nous avons aussi développé des solutions à valeur ajoutée, comme un outil pour identifier les personnes en voie de radicalisation », explique-t-il. « Pour que les clients saisissent bien les avantages de nos produits pour eux, il est important que ce soit nous qui les leur présentions. »

Cela permet également à l’entreprise de développer et maintenir une relation de confiance avec sa clientèle. Vu l’importance des informations traitées par le logiciel de Solutions Abilis, et les graves conséquences qu’une erreur de système pourrait engendrer, il est primordial pour l’entreprise d’assurer un service sans faille. « Dans une communauté de clients restreinte comme la nôtre, bâtir sa réputation exige du temps et des efforts, mais il suffit d’une erreur pour la détruire », souligne M. Le Goff.

L’entreprise, qui réalise près de 75 % de son chiffre d’affaires à l’export, compte également des bureaux aux États-Unis, son marché de prédilection, et en Europe. Elle planifie étendre sa présence à l’Australie prochainement. Malgré cela, elle effectue toujours les trois quarts de sa production à partir de Montréal. « Nous avons accès à un bassin de travailleurs éduqués, ce qui nous permet d’être très concurrentiels tout en produisant ici même », explique M. Le Goff. « Attaquer les marchés internationaux demande de la préparation, mais nous avons le talent et les capacités pour créer des leaders mondiaux! »

Obtenez d’autres conseils d’Éric Le Goff sur l’exportation ici.

Catégories Technologies et télécommunications

Comments are closed.

Affichages connexes