UPS Canada guide les PME sur les chemins de l’exportation

UPS Canada guide les PME sur les chemins de l’exportation

Les PME dominent le paysage canadien des affaires : elles sont plus d’un million au total, ce qui représente 98 % de toutes les entreprises canadiennes, et elles génèrent 60 % de tous les emplois.

Ce qui peut toutefois surprendre, c’est le nombre d’entre elles qui exportent : 41 000, ou 4 % seulement de cet immense moteur économique, ont des clients étrangers et s’appuient sur des chaînes d’approvisionnement mondiales. Pour notre pays, dont l’économie repose sur le commerce international, 4 % est insuffisant.

Paul Gaspar, directeur, Division des petites entreprises, chez UPS Canada

Paul Gaspar, directeur, Division des petites entreprises, chez UPS Canada

D’après Paul Gaspar, directeur, Division des petites entreprises, chez UPS Canada, un effort concerté est nécessaire pour faire augmenter ce pourcentage.

« À notre avis, la hausse du nombre de PME exportatrices est une responsabilité qui incombe à la fois au gouvernement, aux associations professionnelles et aux grandes entreprises comme UPS », dit-il.

« Il est déjà assez difficile de lancer et de gérer une entreprise à partir de chez soi, mais la faire croître au Canada l’est encore plus en raison du nombre limité de clients. Rechercher des marchés à l’étranger est indispensable pour assurer la viabilité et la croissance des compagnies canadiennes, et la création d’un solide réseau de soutien favorisera cette expansion », ajoute-t-il.

En mars, UPS a applaudi le premier ministre, Stephen Harper, lorsqu’il a annoncé un financement de 50 millions de dollars pour appuyer les PME désirant exporter sur des marchés émergents, car ces marchés en forte croissance à l’échelle mondiale sont perçus comme offrant le plus de débouchés aux entreprises canadiennes.

Les fonds serviront à financer des activités telles que la participation de PME à des salons et des missions commerciales, ou des études de marché. Le programme devrait aider entre 500 et 1 000 exportateurs canadiens par an.

« Combinés à cette annonce, les ateliers Le monde à votre portée qui ont lieu un peu partout au Canada, le efforts du gouvernement et d’autres organisations comme Exportation et développement Canada (EDC) et le Service des délégués commerciaux du Canada démontrent une réelle volonté de faire sortir de l’ombre les PME canadiennes pour les projeter sur les marchés internationaux », assure M. Gaspar.

La division des petites entreprises chez UPS Canada

Pour sa part, UPS Canada a lancé sa division Petites entreprises en 2013. L’équipe, chapeautée par M. Gaspar, a pour mandat d’offrir des solutions personnalisées et des mesures incitatives aux PME qui transportent leurs marchandises à la fois au Canada et à l’étranger.

Parmi ces offres, UPS a notamment mis sur pied le Service des ambassadeurs. Ce service met les PME en contact avec les agents d’UPS qui analysent leurs chaînes d’approvisionnement et leurs objectifs de distribution et, à partir de cette analyse, aident les nouveaux clients à établir leurs plans de distribution.

Ce service peut s’avérer particulièrement utile aux PME exportant vers de nouveaux marchés car, UPS étant présente dans plus de 200 pays, la compagnie peut les aider relativement aux coûts au débarquement ou à la réglementation commerciale locale, et garantir qu’elles respectent certaines attentes spécifiques à ces marchés.

« UPS est dans l’industrie du transport depuis plus d’un siècle, et nous comprenons donc les difficultés que pose le transport de marchandises à l’étranger, mais nous notons aussi les succès des compagnies qui arrivent à surmonter ces défis », souligne M. Gaspar.

« Grâce à l’appui soutenu du gouvernement et d’organisations comme EDC, nous pensons que plus de PME franchiront le pas vers l’exportation, et nous serons là pour les aider à passer ce cap », conclut M. Gaspar.

Catégories Exportation

Comments are closed.

Affichages connexes