Voiture connectée – Les compagnies canadiennes innovent

Voiture connectée – Les compagnies canadiennes innovent

Imaginez le scénario : vous êtes sur Skype chez vous, puis vous prenez votre voiture tout en continuant votre conversation grâce au système de haut-parleurs du téléphone, sans jamais perdre votre connexion Internet. Ajoutez maintenant plusieurs téléphones cellulaires à ce scénario. Irréaliste, dites-vous?

« Toutes ces caractéristiques deviendront courantes », affirme Steve Rodgers, président de l’APMA (Automotive Parts Manufacturers’ Association), qui a lancé le projet de voiture connectée, une approche de calibre mondial visant à promouvoir les capacités et les technologies canadiennes.

Toyota Motor Manufacturing Canada a fourni la voiture connectée regroupant les dernières avancées dans les domaines de l’automobile et des communications qui a été dévoilée à la conférence annuelle de l’APMA en juin dernier, à Windsor. La Lexus est entièrement équipée de composantes et de logiciels novateurs créés par 13 compagnies canadiennes.

« Le Canada est le seul pays au monde où on trouve ce type de voiture de démonstration, dans lequel tout est intégré dans l’architecture », souligne M. Rodgers.

Il ajoute que « l’objectif ultime de ce projet est de mettre en valeur les capacités canadiennes afin de créer des occasions d’affaires pour les compagnies participantes qui pourront ainsi obtenir de nouvelles commandes, augmenter leur chiffre d’affaires et nouer de nouveaux partenariats. Nous voulons bien sûr aussi créer des emplois au Canada. »

À un moment où les investissements en chaînes de montage et en fabrication d’automobiles sont en perte de vitesse au Canada, il est vital de faire connaître nos produits novateurs dotés de composantes et de logiciels à l’avant-garde, souvent moins chers. C’est par ailleurs une approche unique pour aider les PME, dont beaucoup ne sont pas traditionnellement fournisseurs du secteur automobile, à surmonter certains des défis que pose la concurrence dans l’industrie.

« Pour une compagnie dont le chiffre d’affaires s’élève à un million, la chance de présenter sa technologie à Ford ou Toyota est une carte difficile à battre », dit Chris Bertrand, conseiller sectoriel, Automobile, à Exportation et développement Canada, l’un des commanditaires du projet de la voiture connectée.

« Ce projet est un excellent exemple de la manière dont les forces du secteur canadien de l’automobile peuvent être intégrées dans un véhicule fonctionnel et présentées aux bons interlocuteurs représentant les bons équipementiers », ajoute M. Bertrand.

Voiture connectéeLes technologies connectées vont de la transmission plus rapide des données à l’interactivité en passant par les mesures de sécurité. Elles améliorent l’expérience de l’usager et modifient sa façon de conduire. De quoi parlons-nous? De systèmes de surveillance du conducteur avant-gardistes, de systèmes de détection perfectionnés, de systèmes de contrôle gestuels, sans compter d’importantes composantes comme les dernières technologies signalant l’approche de véhicules d’urgence et permettant de mesurer l’alcoolémie, ou encore des détails plaisants comme la possibilité de modifier l’éclairage intérieur pour une ambiance personnalisée.

Et il ne faut pas oublier les connexions Internet continues : adieu les risques d’interruption.

Étant donné le succès du projet, on voit émerger de nouveaux fournisseurs canadiens pour les prochaines versions, ce qui selon M. Rodgers est une excellente nouvelle.

« Beaucoup plus de compagnies disposent de technologies de la prochaine génération. L’idée est d’ajouter de nouvelles technologies prêtes pour la mise en production. C’est passionnant, car nous avons ainsi plus de visibilité. Nous faisons connaître ces compagnies aux équipementiers. »

Quelle est la probabilité de voir certaines de ces caractéristiques dans nos prochaines voitures?

« On en ajoute chaque année, ajoute-t-il. Nous pensons qu’un bon nombre de ces technologies canadiennes que nous mettons en vedette entreront dans les chaînes de fabrication des véhicules. Partout où nous avons exposé la voiture, nous avons eu la même réaction : C’est ce que je veux dans ma voiture. »

Catégories Fabrication

Comments are closed.

Affichages connexes