PROCHAIN WEBINAIRE : Naviguer dans la complexité de l’ALENA – Comprendre les exigences juridiques de l’Accord

PROCHAIN WEBINAIRE : Naviguer dans la complexité de l’ALENA – Comprendre les exigences juridiques de l’Accord

Comprendre les règles régissant l’activité commerciale qui sont énoncées dans l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) peut s’avérer une tâche difficile. Heureusement, pour chacun des accords de libre-échange conclu avec un partenaire de l’ALENA, il existe un ensemble de définitions précisant comment un produit se conformant aux conditions de l’accord est admissible à un traitement tarifaire spécial.

Vous voulez mieux naviguer dans la complexité de l’ALENA? Alors retrouvez Sherisse Redman, CCS, à la tête d’Export-Able Consulting, le 14 janvier prochain de 13 h à 14 h HE à l’occasion du prochain webinaire de la série portant sur le thème de la réussite à l’exportation. Mme Redman partagera ses connaissances au sujet des certifications au titre de l’ALENA et de l’exportation dans le cadre des définitions de l’ALENA.

« Pour certifier que les produits sont admissibles à un traitement tarifaire préférentiel en vertu de l’ALENA, les exportateurs doivent remplir un certificat d’origine, un document prescrit à des fins de conformité des exportations qui atteste le lieu d’origine de fabrication des produits »,

explique Emiliano Introcaso, directeur national de programmes pour le programme de réussite à l’exportation (Export Success Program) chez Manufacturier et Exportateurs du Canada (MEC). « Pour être admissible en vertu de l’ALENA, le produit doit être fabriqué au Canada, aux États-Unis ou au Mexique, et sa teneur en valeur régionale (TVR) doit rendre le produit admissible. »

Avec une certification d’origine en main, les importateurs peuvent tirer profit de tarifs douaniers inférieurs ou préférentiels – ce qui peut véritablement changer la donne.

EDC abonde dans ce sens

En participant au webinaire d’EDC Faire des affaires au Mexique, vous n’aurez aucun mal à comprendre pourquoi le Mexique s’est hissé parmi les principaux partenaires commerciaux du Canada.

En effet, le Mexique figure au palmarès des 10 marchés de prédilection des exportateurs et des investisseurs à l’échelle du globe. D’ailleurs, les échanges bilatéraux entre le Canada et le Mexique ont avoisiné les 33 milliards de dollars en 2013. Le Canada profite donc d’un accès idéal au marché mexicain en raison de l’engagement de ce pays à l’égard du libre-échange dans le cadre de l’ALENA.

Ce faisant, l’accord de libre-échange permet aux entreprises d’accéder plus facilement aux matériaux, aux technologies, au capital d’investissement et au talent – et ce, partout en Amérique du Nord.

Nous vous invitons à assister à ce webinaire le 14 janvier prochain, à 13 h, afin de mieux connaître les aspects fondamentaux de l’ALENA, notamment la classification des tarifs, la vérification du pays d’origine, la teneur en valeur régionale et le critère de préférence. Découvrez comment vous pouvez utiliser ces connaissances pour mieux saisir d’autres accords de libre-échange comme l’Accord de libre-échange Canada-Israël (ALECI), l’Accord de libre-échange Canada-Chili (ALECC) et, à terme, le Partenariat transpacifique (PTP).

Cliquer ici pour vous inscrire au webinaire

 

Catégories Exportation

Comments are closed.

Affichages connexes