Le jumelage, clé du secteur minier péruvien

Le jumelage, clé du secteur minier péruvien

N’importe qui dans le secteur minier sait que les temps sont difficiles. Les prix des produits de base ont dégringolé partout dans le monde, ce qui a eu des répercussions considérables sur les bénéfices des sociétés minières. Résultat? Les pays dont la croissance économique dépend des exportations de minéraux ont dû trouver de nouvelles façons de prospérer.

C’est le cas du Pérou. Il est au dixième rang mondial des pays les plus riches en minéraux et au troisième pour la production de cuivre et de zinc, en plus d’être un grand producteur d’or et d’argent. Les minéraux constituant 60 % de leurs exportations, les sociétés péruviennes doivent trouver des solutions pour maintenir leur position au sein de l’industrie minière mondiale.

Pour rester pertinentes malgré les bas prix des produits de base, les sociétés minières doivent réduire leurs coûts d’exploitation. Elles doivent tirer profit des nouvelles technologies afin d’économiser à court terme et d’assurer leur viabilité à long terme.

Le Canada a l’expertise pour les aider. Hébergeant la quatrième grappe de sociétés minières en importance au monde, le pays possède une solide réputation internationale en matière de biens et services liés à l’exploitation minière et d’excellentes capacités en matière d’équipement et de chaîne de valeur.

Événement EXTEMIN 2015

Malgré cette expertise, les sociétés minières canadiennes, particulièrement les petites et moyennes entreprises (PME), ont parfois de la difficulté à communiquer avec les acheteurs péruviens. C’est alors qu’une séance de jumelage peut changer la donne : des fournisseurs canadiens rencontrent des acheteurs péruviens ayant besoin de leurs produits ou services.

Ce fut le cas au Pérou à la fin septembre. Exportation et développement Canada (EDC), en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, l’Association canadienne des exportateurs d’équipements et services miniers, le ministère du Développement du Nord et des Mines de l’Ontario, le Partenariat du commerce et des exportations de la Saskatchewan et Export Québec, a facilité une séance de jumelage à l’événement EXTEMIN – l’un des plus prestigieux du secteur minier de l’Amérique latine.

« Les sociétés minières péruviennes participantes cherchaient activement des façons novatrices d’accroître leur production, de réduire leurs coûts et d’augmenter leurs marges bénéficiaires », explique Andrea Gaunt, conseillère sectorielle, Exploitation minière à EDC. « Les entreprises canadiennes, grandes et petites, qui pouvaient avoir une incidence considérable sur leurs bénéfices étaient donc recherchées. »

Dans les faits, EDC a invité 36 fournisseurs canadiens spécialisés à participer à l’événement. Celui-ci a permis la tenue de 117 rencontres et la découverte d’importants débouchés.

Cypher Environmental, une entreprise de Winnipeg offrant des solutions durables de stabilisation des sols permettant de réduire les coûts d’entretien des routes, est un exemple de jumelage prometteur. « Le jumelage nous a aidés à ouvrir énormément de portes », dit Todd Burns, président de l’entreprise. « Nous avons fait des rencontres autrement impossibles, sans devoir dépenser des tonnes en marketing ou faire de la prospection téléphonique pour obtenir un rendez-vous. Avec le jumelage, les clients sont venus à nous. »

Le jumelage a permis à l’entreprise non seulement de promouvoir son produit, mais aussi d’atteindre son objectif. « Dans l’ensemble, nous souhaitions que nos solutions soient davantage reconnues, explique M. Burns. Ce que nous voulons au bout du compte, c’est augmenter nos ventes et notre part de marché au Pérou. Nous avons maintenant la reconnaissance désirée, et les ventes semblent prometteuses à court et à long terme. » Même s’il est encore trop tôt pour tirer des constats finaux à propos du programme de jumelage, il est évident que son potentiel est élevé. Ce n’est un secret pour personne : faire des affaires sur un marché étranger pour la première fois peut constituer un véritable défi. Heureusement, il ne faut parfois qu’un petit coup de main pour trouver le bon partenaire.

Catégories Amérique centrale et du Sud, Mines et énergies

Comments are closed.

Affichages connexes