Pas de courant? Pas de problème pour Unique Gas Products d’Oakville

Pas de courant? Pas de problème pour Unique Gas Products d’Oakville

Liberté.

Enfin loin de la ville, en pleine nature verdoyante, vous admirez le coucher du soleil au chalet.

Les pins et les fleurs embaument l’air. Le lac, tel un miroir, reflète le soleil couchant et, au loin, le chant caractéristique du huard est… brutalement interrompu par votre génératrice à essence bruyante et malodorante, qui démarre au pire moment possible.

C’est là l’intérêt de Unique Gas Products : les appareils « hors réseau » vous permettent de profiter de la beauté naturelle et du paysage sonore, sans l’odeur et le vrombissement incessant d’un moteur à essence.

Premier objectif : augmenter sa part du marché américain

Unique a eu une révélation en avril 2015 lors d’un déjeuner d’EDC sur le marché de l’habitation américain, dirigé par l’économiste en chef de la Société, Peter Hall.

M. Hall a alors souligné la vigueur du marché américain de l’habitation et l’urgence pour les entreprises canadiennes d’en saisir les débouchés et le grand potentiel de rendement pour les bons produits.

Suivant les conseils de M. Hall, Steve Petersen, président de Unique Gas Products, a ajusté sa mire pour augmenter sa part du marché américain.

Avec succès.

« Nous y avons eu une croissance de 51 % en 2015, affirme M. Petersen, comparativement à une croissance de 13 % au Canada. Bref, une année prospère. Je conserve la même optique cette année. »

Oui, mais comment se branche-t-on?

« Hors réseau » signifie simplement qu’il n’y a pas d’accès classique à une source d’énergie, notamment à des endroits où il serait trop coûteux de se brancher au réseau hydroélectrique ou dans des zones isolées ou difficiles d’accès comme des îles, des camps et des lacs éloignés.

Son slogan dit tout : « Pas de courant… pas de problème. » Fière leader sur le marché nord-américain hors réseau depuis plus de 50 ans, Unique Gas Products propose plus de 30 produits, y compris des cuisinières, des surfaces de cuisson, des réfrigérateurs et des congélateurs au propane, et elle concevra une série d’appareils solaires à courant continu.

Pendant de nombreuses années, il n’y a pas eu d’avancées technologiques sur le marché hors réseau. Unique a écouté sa clientèle et a trouvé un moyen d’innover. Elle a été le premier fabricant à commercialiser un allumage de 9 volts pour les produits de cuisson, éliminant ainsi la veilleuse et le gaspillage de carburant.

Le mode de vie

« Pendant des décennies, les chalets de nos clients étaient à des endroits trop isolés pour être branchés au réseau électrique, comme des îles, des montagnes ou des terres publiques. »

« La course effrénée du temps incite les gens à ralentir la cadence, et nous les y aidons, soutient M. Petersen. Vivre hors réseau est un mode de vie très attrayant, que notre famille mène depuis près de 40 ans… en vacances et la fin de semaine. »

L’avenir appartient au soleil 

Les appareils solaires sont d’autres solutions hors réseau que Unique conçoit pour répondre aux besoins de ce segment du marché en croissance. « Cette année, nous lancerons un réfrigérateur solaire de 10 pieds cubes, qui s’ajoutera à notre modèle actuel de 16,6 pieds cubes. »

« La croissance sera plus rapide pour les produits solaires à courant continu, mais nous prévoyons que le marché du propane demeurera fort et stable. Les produits au propane ne sont pas près de disparaître. »

Unique est aussi le seul fabricant d’appareils hors réseau en Amérique du Nord à offrir des ensembles assortis. « C’est assurément un avantage comparatif pour nous, soutient M. Petersen. Les acheteurs ont l’habitude d’acheter leurs appareils par pair, et ça vaut aussi sur le marché hors réseau. »

EDC aide Unique à exporter

« À EDC, notre engagement est vraiment d’encourager et d’aider les entreprises canadiennes, surtout les PME, à percer, croître et réussir à l’étranger », soutient Eric Agyemang, directeur de comptes, Petites entreprises à EDC. « Unique l’illustre bien. Nous sommes ravis de leur brillant succès aux États-Unis et nous continuerons d’agir comme partenaire de confiance lorsqu’ils cibleront de nouveaux marchés. »

« EDC a été un précieux allié, reconnaît M. Petersen. Nous avons une position dominante au Canada, mais aux États-Unis, nous continuons d’accroître notre part de marché. Les conseils lors du déjeuner avec l’économiste en chef d’EDC, Peter Hall, nous ont vraiment aidés à propulser notre croissance. »

En plus du marché nord-américain, depuis quelques années, Unique expédie ses produits partout dans le monde, notamment des réfrigérateurs au propane dans les endroits où leur utilisation est la plus difficile : en Arabie saoudite et au Qatar, à une température ambiante étouffante de 45 °C (110 °F).

Cinq questions pour Steve Petersen, président de Unique Gas Products Ltd.

Quelle a été votre première vente à l’exportation?

Quand j’ai acheté l’entreprise il y a 13 ans, les exportations représentaient 20 % de nos ventes. En 2015, elles atteignaient 55 %. Il y a deux ou trois ans, nous avons signé quelques grands contrats dans le golfe Persique, que je considère comme notre première transaction de taille.

 

Comment cette première possibilité d’exportation s’est-elle présentée?

Par bouche-à-oreille! Pour certains produits, nous nous approvisionnions auprès d’un fournisseur brésilien, qui nous a recommandés quand il a cessé de produire des réfrigérateurs au propane pour sa clientèle en Arabie saoudite et au Qatar.

 

Que connaissez-vous aujourd’hui de l’exportation que vous auriez aimé savoir à vos débuts? 

Au fil des années, nous nous sommes familiarisés avec les exigences internationales et nord-américaines et nous avons développé notre accès au capital humain, ce qui prend du temps, et des erreurs… Alors j’aurais aimé avoir eu ces connaissances dès le départ.

 

Comment le commerce a-t-il évolué depuis que vous vous êtes lancé en affaires?

Le monde rétrécit et les gens accélèrent et ont accès à plus d’information. Il faut donc toujours s’améliorer et savoir s’adapter rapidement pour ne pas se faire dépasser.

 

Quelle est la chose la plus importante que doivent savoir les nouvelles PME au sujet du commerce d’exportation?

Poser des questions. Et participer aux activités d’EDC – aller à ses déjeuners et colloques, et consulter un directeur et voir ce que la Société peut offrir.

 

Question en prime : Que faites-vous en dehors du travail?

Voyager est ma passion. Ma femme et moi avons visité 89 pays ensemble, dont 53 avec les enfants. Quand ceux-ci avaient 11 et 14 ans, nous sommes allés au Népal et nous avons fait de la randonnée jusqu’au camp de base de l’Annapurna. On nous a dit que mon enfant de 11 ans était le plus jeune randonneur à réaliser ce parcours aller-retour.

Catégories Exportation

Comments are closed.

Affichages connexes