Auteure Lynn Cote

La nouvelle guerre des géants du cola profitera au secteur de l’emballage écologique

Le virage écologique des géants du cola annonce une formidable effervescence du secteur de l’emballage.

La guerre des colas des années 80, ça vous dit quelque chose? À cette époque, Pepsi et Coke se livraient bataille à grand renfort de campagnes de marketing et d’opérations de reformulation de leurs produits. Aujourd’hui, les emballages écologiques sont en passe de devenir pour ces deux géants une arme de prédilection pour se démarquer.

Pas plus tard que l’an dernier, Pepsi annonçait que ses bouteilles de 7Up seraient exclusivement composées de plastiques recyclés – du jamais vu dans le monde des boissons gazeuses. En début d’année, elle soutenait même avoir réussi à concevoir la première bouteille en composés végétaux. En guise de riposte, Coke a annoncé qu’elle s’associait à trois sociétés de biotechnologie en vue de fabriquer une bouteille uniquement composée de plantes. La course est bel et bien lancée, et les deux géants s’empressent de remplacer les plastiques non recyclables utilisés pour la fabrication de leurs bouteilles par des plastiques végétaux.

Ce choix comporte un avantage évident : les plastiques à base de matériaux naturels (notamment l’herbe fourragère, l’écorce de pin, la canne à sucre et l’enveloppe d’épis de maïs) se substituent aux hydrocarbures et, ce faisant, réduisent la pollution. D’autres sous-produits des cultures pourraient bien s’ajouter à la liste, comme la pelure des oranges et des pommes de terre ainsi que l’enveloppe des grains d’avoine.

De grandes sociétés telles que Coke et Pepsi se lancent donc avec énergie dans la quête d’une « image écologique », persuadées que le consommateur accorde une importance réelle à l’emballage vert. Elles en font d’ailleurs un outil de marketing de choix.

Ce mouvement devrait entraîner dans son sillage nombre d’entreprises, qui à tour, opteront pour des emballages écologiques – ce qui favorisera l’émergence de nouveaux débouchés pour les compagnies canadiennes présentes dans ce créneau. Jusqu’ici, ce genre de produits n’avaient pas la cote : ils recevaient un accueil timide de la part des consommateurs ou bien ils étaient considérés comme marginaux. Or, aujourd’hui, les géants Coke et Pepsi ouvrent la voie si bien que les emballages à base de végétaux sont maintenant promis à une expansion internationale.

Quelle sera la prochaine innovation? Les emballages comestibles?

Catégories Ecotechnologies, Fabrication, Perspectives sectorielles

Comments are closed.

Affichages connexes