« Les partenariats et les rencontres en personne, c’est primordial » : le parcours d’exportation de Bladetech Hockey raconté par Anthony Morra

« Les partenariats et les rencontres en personne, c’est primordial » : le parcours d’exportation de Bladetech Hockey raconté par Anthony Morra

Bladetech Hockey, établie dans la région de Toronto, a conçu des lames flexibles en misant sur sa technologie exclusive, Flex-Force. Anthony Morra est le chef de la direction de l’entreprise, dont les lames sont aux patins de plus de 30 joueurs dans huit équipes de la LNH.

Découvrez son parcours d’exportation réussi.

Quand et pourquoi avez-vous commencé à envisager l’exportation?

Pour nous, c’était réellement dès le début, de pair avec nos démarches pour approcher les équipes de la LNH.

En tant qu’exportateur, par où êtes-vous passé pour en arriver là où vous êtes?

Jusqu’ici, notre parcours a été un peu particulier, puisque c’est en établissant des relations que nous avons décroché des contrats aux États‑Unis. En fait, nous faisons nos premiers pas dans l’exportation; je sais qu’en perçant de nouveaux marchés, nous apprendrons énormément.

Quelle est la plus grande différence entre faire des affaires au Canada et à l’étranger? Comment vous y êtes-vous adapté?

Les Canadiens ont le hockey tatoué sur le cœur, ce qui fait que les clients potentiels en savent déjà beaucoup sur l’équipement; c’est donc plus facile de leur vendre nos produits. Dans certains pays, nous sommes à la case départ.

Qu’avez-vous appris en exportant qui vous a servi au Canada?

Les ventes ont été plus faciles au Canada qu’à l’étranger. Nous avons donc pu peaufiner notre argumentaire de vente et stimuler nos activités au pays.

Quelle est la chose la plus importante que doivent savoir les nouvelles PME au sujet du commerce d’exportation?

Elles doivent absolument bien s’informer, notamment pour comprendre leur produit et leur marché. Dans ce monde concurrentiel, on n’a souvent qu’une seule chance : il est donc crucial d’offrir le meilleur produit.

L’exportation nous a appris une leçon essentielle : les partenariats et les rencontres en personne, c’est primordial.

Quel est le principal atout de l’exportateur?

Être persévérant. N’abandonnez pas! Si vous croyez en votre produit, le succès viendra.

Quelle a été votre première vente à l’exportation?

C’était une paire de lames, à un client du Minnesota.

Comment cette possibilité s’est-elle présentée?

Grâce à notre boutique en ligne. Aujourd’hui, une présence sur le Web est nécessaire; les clients s’y attendent.

Catégories Exportation

Comments are closed.

Affichages connexes