Des PME canadiennes maillons de la chaîne d’approvisionnement mondiale de GE

Des PME canadiennes maillons de la chaîne d’approvisionnement mondiale de GE

« S’il y a une meilleure façon de le faire, trouvez-la. » Thomas Edison, le légendaire fondateur de GE, serait fier de voir que deux organisations ont suivi son conseil : GE compte en effet développer sa chaîne d’approvisionnement grâce à un partenariat avec Exportation et développement Canada (EDC).

En abordant le jumelage avec un brin d’ingéniosité, les deux sociétés ont tiré parti du génie novateur des petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes. En retour, la chaîne d’approvisionnement mondiale de GE devient pour les PME qui l’intègrent une mine de débouchés.

« Les PME mettent au point un nombre phénoménal d’innovations, du genre que nous aimerions offrir à nos clients », explique Bradley Smith, vice-président des programmes régionaux de GE Canada. Il souligne que l’entreprise souhaite « créer des situations deux fois gagnantes. Nous pouvons aider ces PME à accélérer leur croissance en les plaçant sur notre chaîne d’approvisionnement, ce qui leur donne accès à de nouveaux marchés et à de nouveaux clients. »

EDC et GE ont tenu leur séance de jumelage inaugurale en 2014 dans les installations de GE Aviation Bromont, au Québec, ce qui a permis à 13 entreprises de faire partie de la chaîne d’approvisionnement de GE. D’autres événements liés à tous les secteurs d’activité de l’entreprise ont été organisés ces deux dernières années à Calgary, Mississauga et Peterborough.

GE Canada intègre en moyenne une centaine de nouvelles entreprises à sa chaîne chaque année.

Les séances de jumelage favorisent le dialogue réciproque pour trouver des innovateurs dont les capacités répondent aux besoins de GE, tant pour l’aéronautique que l’énergie, les soins de santé ou les TI.

« Nous voulons faciliter les rencontres entre les PME et GE pour voir si des partenariats pourraient profiter aux deux parties, dit M. Smith. Le mot d’ordre, c’est la collaboration, et nous cherchons des innovations aux quatre coins du monde. »

Devenir un maillon de la chaîne d’approvisionnement de GE a ses avantages : l’accès aux débouchés, de nouveaux marchés internationaux et la possibilité de croître et d’évoluer aux côtés d’une des meilleures entreprises au monde.

« Nous voulons élargir notre chaîne d’approvisionnement, ce que nous faisons en cherchant des entreprises qui pourraient offrir une valeur ajoutée à notre clientèle, qui veulent travailler avec GE pour élaborer de nouvelles solutions et qui sont disposées à se réorienter selon les besoins de GE, qui changent avec le marché, ajoute M. Smith. En retour, nous serons heureux d’aider ces entreprises à augmenter leur productivité, leur efficacité et leur rentabilité, car c’est ainsi qu’elles pourront nous offrir des produits abordables et de qualité. »

Mais qu’est-ce que GE recherche chez un fournisseur?

Il y a certains impératifs, entre autres des pratiques équitables en matière d’emploi, un système qualité reconnu, une gestion respectueuse de l’environnement et l’observance des lois applicables. La valeur et la culture de l’entreprise sont aussi étudiées sous les angles de la croissance, des partenariats et de la valeur ajoutée qu’elle pourrait offrir.

Ce sont les bases d’un partenariat de longue durée, estime M. Smith.

« Les fournisseurs sont de véritables partenaires de GE. Nous considérons que la qualité de ces relations est essentielle à notre croissance. Les entreprises comme GE établissent des partenariats dans une vision à long terme, non pas à court terme. »

M. Smith souligne qu’un accord entre un fournisseur et GE peut souvent évoluer en un partenariat de plusieurs décennies. Il est donc important que les fournisseurs aient cette même vision à long terme et soient capables de surmonter les aléas de l’économie.

« Nous sommes bien conscients que l’économie est assez cyclique, les taux de change également, dit M. Smith. Mais les fournisseurs ont avantage à toujours offrir la plus grande valeur totale. »

« Ça comprend le prix, mais aussi la livraison et un service de qualité. Les bonnes entreprises comprennent instinctivement qu’elles doivent travailler en partenariat avec leurs clients et s’efforcer continuellement de les épauler. »

Catégories Exportation

Comments are closed.

Affichages connexes