Auteur Paolo Utano

L’eau, un webinaire et Watertiger

Comment EDC a aidé à réunir tous ces éléments pour mettre sur pied un nouveau contrat potentiel en Inde.

Partout sur les marchés émergents, les infrastructures relatives à l’eau doivent être entièrement modernisées. Deux régions clés s’y attaquent vraiment, à savoir l’Asie du Sud et l’Asie du Sud-Est (SEA). Étant donné leur croissance et leur urbanisation rapides, ces marchés offrent des possibilités exceptionnelles aux entreprises canadiennes dans l’industrie du traitement de l’eau.

Rien d’étonnant, si l’on sait que le Canada est un chef de file mondial dans des domaines tels que les technologies de purification de l’eau, des membranes et de l’hydrogéologie, et dans des services plus traditionnels, comme l’ingénierie et la construction d’usines de traitement et la vérification et l’analyse de la qualité des eaux.

Afin de mettre en évidence ces débouchés en infrastructure et d’autres à l’étranger pour les exportateurs canadiens, EDC organise tous les ans un certain nombre de webinaires. L’un d’eux, proposé en collaboration avec l’Economic Development Board of Singapore et le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI) du Canada, n’a pas tardé à donner des résultats concrets.

Comment? Canadian Technology & Business Facilitators (CTBF), organisme de conseils en commerce international qui s’intéresse principalement à l’eau et à l’énergie sur des marchés tels que l’Inde de l’Asie du Sud-Est, participait au webinaire. Après avoir appris qu’EDC et le MAECI peuvent aider à réunir des entreprises d’optique commune, un des dirigeants de CTBF nous a demandé si nous connaissions des entreprises novatrices que son organisme pourrait contacter pour des projets étrangers se rapportant à l’eau. Il cherchait, en particulier, une solution pour la purification de l’eau pour le terrain de golf d’un client en Inde. EDC a trouvé plusieurs partenaires possibles, dont Watertiger, entreprise basée en C.-B. qui propose une technologie de filtration de l’eau unique.

CTBF a tout de suite été impressionné par Watertiger, non seulement par ses compétences techniques, mais aussi par sa souplesse, son sens des affaires et sa sensibilité aux différences culturelles. Après une présentation réussie au client indien, CTBF et Watertiger ont passé un accord de principe avec ce dernier. Cet accord a été annoncé dans les médias indiens et le gouvernement indien envisage maintenant d’acheter à Watertiger des unités.

CTBF a d’autres projets en Asie du Sud-Est pour lesquels l’organisme a trouvé des solutions possibles et il cherche des partenaires canadiens qui conviendraient. Il entend continuer de faire appel à EDC pour des conseils et éventuellement pour l’atténuation de risques et le financement de grands projets.

Catégories Asie-Pacifique, Ecotechnologies, Infrastructure et construction, Perspectives sectorielles, Technologies et télécommunications

Comments are closed.

Affichages connexes