Focal Healthcare a les États-Unis dans sa mire

Focal Healthcare a les États-Unis dans sa mire

Les statistiques sont alarmantes. Le cancer de la prostate frappe un homme sur six, ce qui en fait le deuxième cancer le plus répandu chez l’homme dans le monde. Encore plus troublant, il est particulièrement difficile à localiser avec les technologies d’imagerie actuelles.

« En 25 ans, les normes en matière de soins médicaux pour le cancer de la prostate n’ont pas changé », affirme le Dr Chicuong La, fondateur et chef de la direction de Focal Healthcare Inc. Une biopsie faisant appel à la technologie existante est réalisée à l’aveugle, un fragment de prostate étant prélevé au hasard. Comme la biopsie ne cible aucune zone en particulier, il est difficile de localiser le cancer et d’en déterminer l’étendue. Cette approche pose donc de nombreux risques, comme le traitement excessif d’un cancer léger et le traitement inadéquat d’un cancer agressif. C’est un réel problème. »

Le Dr La y voit une lacune, qu’il espère corriger avec le système Fusion Bx. Fort de son expérience en recherche médicale appliquée et en imagerie médicale, le Dr La a fondé Focal Healthcare, dont la mission est d’améliorer la localisation du cancer de la prostate en vue d’en faciliter le traitement. Le système Fusion Bx allie la maniabilité et le côté abordable des biopsies guidées par ultrasons avec la haute résolution de l’imagerie par résonnance magnétique (IRM), ou technologies alliant IRM et ultrasons. Grâce à cette technique, les cliniciens sont en mesure de cibler avec précision les zones inquiétantes lors de la biopsie et des interventions thérapeutiques.

« Notre technologie améliorera les résultats cliniques et les soins aux patients à un coût abordable, non seulement pour les hôpitaux, mais aussi pour les petites cliniques », dit Lauren Killip, directrice du Développement des affaires, Focal Healthcare.

Focal Healthcare vise avant tout le marché américain

« Les marchés canadien et américain des appareils médicaux sont très différents, poursuit Mme Killip. Au Canada, on a tendance à préférer les produits ayant fait leurs preuves ailleurs. De plus, le marché américain des technologies alliant IRM et ultrasons est plus important. »

Les chiffres sont éloquents. Au Canada, le marché des appareils médicaux représente annuellement 6,4 milliards de dollars, soit seulement 2 % du marché mondial, alors qu’aux États-Unis, on enregistre des ventes de presque 120 milliards de dollars par année, soit plus de 36 % du marché mondial.

« Une fois bien implantés aux États-Unis, nous serons en mesure d’offrir notre produit sur d’autres marchés, dont bien sûr le Canada », ajoute Mme Killip.

En quête de ressources

Compte tenu des visées de Focal Healthcare au sud de la frontière, Mme Killip s’est renseignée au sujet de l’exportation. Ne sachant trop où commencer, elle a assisté à Calgary à une table ronde organisée par Exportation et Développement Canada (EDC) en vue d’appuyer l’expansion internationale d’entreprises du secteur des sciences de la vie et des soins de santé.

« La discussion, réunissant des spécialistes du secteur, tournait autour des défis de l’accès aux marchés étrangers. On y a proposé des solutions à des problèmes avec lesquels nous avions justement été aux prises, poursuit Mme Killip. Nous avions en main un produit capable de sauver des vies; il s’agissait maintenant de savoir comment procéder pour le vendre sur un marché étranger. »

Les échanges ont porté sur les sources de renseignements sur les marchés, et cette entreprise en démarrage a su en profiter. « Grâce à EDC, nous sommes entrés en contact avec des délégués commerciaux du secteur des sciences de la vie, qui ont été d’une aide précieuse. Nous estimons qu’ils joueront un rôle pivot dans notre introduction au marché américain. »

Sur la route

Après le succès remporté l’an dernier par plusieurs de ses événements portant sur les sciences de la vie et les soins de santé, EDC reprend la route en 2015. « Le secteur canadien des sciences de la vie est en pleine expansion », dit Joanne de Franco, conseillère d’EDC.

« Entre 2007 et 2012, le marché des appareils médicaux a connu une croissance de 35 %. Les acteurs sont nombreux dans ce secteur; en se réunissant pour discuter de leurs défis et de leurs stratégies, ils bénéficient d’un réseau de soutien inestimable. »

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Joanne De Franco.

Catégories Sciences de la vie

Comments are closed.

Affichages connexes