Outils en ligne à l’intention des exportateurs : l’<em>Analyse trimestrielle des risques pays</em> d’EDC est encore plus facile à consulter

Outils en ligne à l’intention des exportateurs : l’Analyse trimestrielle des risques pays d’EDC est encore plus facile à consulter

Pour nombre d’entreprises canadiennes, vendre à l’étranger comporte plus de risques que vendre au pays. Or, pour réussir sur la scène de l’exportation, il est primordial de comprendre – et de minimiser – ces risques.

Exportation et développement Canada (EDC) met à la disposition des entreprises canadiennes un outil les aidant à saisir les risques liés à la conduite de leurs activités commerciales sur les marchés mondiaux : l’Analyse trimestrielle des risques pays. Cet outil offre une analyse détaillée des risques potentiels auxquels s’exposent les exportateurs dans 99 pays, ainsi que des cartes interactives qui fournissent une évaluation des divers risques dans chaque pays du globe.

« À mon sens, le principal attrait de cet outil réside dans la capacité d’accéder facilement à des profils-pays et à des cartes régionales », explique Andrea Gardella, économiste et analyste des risques pays à EDC. « Cet outil donne aux entreprises un rapide tableau du niveau des risques dans le monde, ainsi que dans une région ou dans un pays particulier. »

Par exemple, si vous exportez des biens au Venezuela, vous pouvez consulter le profil de ce pays et déterminer si les risques de non-transfert, de non-convertibilité et d’accès aux devises sont problématiques sur ce marché.

« Bien entendu, il s’agit d’une première étape. Vous pourriez ensuite communiquer avec EDC pour mieux comprendre ces risques et la façon de vous en prémunir », ajoute Mme Gardella.

Catégories Exportation

Comments are closed.

Affichages connexes